Les spécialistes de l’emploi ne servent à rien…


Ma veille presse emploi me laisse parfois songeuse…

Ces derniers temps, il semblerait que la crise sert de prétexte à des analyses et à des raccourcis aboutissant à des concepts pour le moins surprenants. C’est si facile de dénigrer pour se faire un peu de publicité…

Ici, un directeur réputé pour son incompétence organisationnel, explique ce qu’il faudrait faire pour réorganiser l’administration française… en général 😉

Là, un blog de conseils pour trouver un emploi (?!) déclare que les spécialistes de l’emploi ne servent à rien puisqu’ils ne cherchent pas de travail… Sans doute parce que comme pour vous, quelqu’un est venu sonner à leur porte un beau matin, brandissant un contrat de travail miraculeux, allez savoir ?

Et puis il y a aussi toutes ces administrations peuplées de fainéants !

Des incapables qui ne répondent jamais, ô grand jamais, à vos questions pourtant si faciles à comprendre ! C’est bien naturel de se mettre en colère et de se sentir frustré quand la réponse donnée n’est pas celle attendue… surtout que tout le monde est d’accord avec vous !

 

Glisseriez-vous voluptueusement vers la généralisation ?

Cette tendance à classer vos semblables dans des catégories négatives (ou positives) plus ou moins stéréotypées comme les fonctionnaires, les chefs, les gens, eux… Dans ce cas précis, vous généralisez des expériences négatives, qui se transformeront très vite en croyances limitantes, et vous ne sortirez pas du « de toutes façons, ils sont tous nuls » en passant à côté d’informations capitales pour solutionner vos freins professionnels du moment.

La généralisation est aussi une faculté essentielle, dans l’apprentissage par exemple, elle consiste à utiliser une expérience passée dans le but de pouvoir faire face à des situations similaires. C’est un processus qui permet de modéliser, consciemment ou non, une expérience initiale afin de la reproduire de manière identique. Quand elle est vécue de manière positive, c’est une véritable source de motivation et de confiance.

Voyons où peut vous mener cette généralisation

Je vais vous parler d’emploi , car c’est le sujet de ce blog, mon métier et, honte à moi, une de mes spécialités. 😉

Remarquez, je pourrai aussi vous parler de médecins ou de vétérinaires qui sont confrontés, de plus en plus fréquemment me révèlent-ils, à des patients contredisant leur diagnostic à l’appui d’articles glanés sur Doctissimo ou bien d’autres sites réputés pour leurs conseils avisés.

L’accès à l’information rendrait-il plus intelligent ?

Serait-il possible que le fait d’être un acheteur compulsif de vêtements, pourrait vous propulser quasi instantanément à devenir styliste dans le secteur de la Haute Couture ? En allant encore plus loin, cela voudrait dire que le fait de prendre l’avion vous permettrait de devenir pilote ! Voici un concept de généralisation intéressant, qu’il me faudrait creuser dans un autre billet peut-être. 🙂

Cultivez votre bon sens, il vous sauvera !

Bien évidemment parmi les experts, privés ou publics, il sera toujours nécessaire de faire un tri drastique entre le bon grain et l’ivraie. Le web est à ce titre une source intarissable d’informations, faciles d’accès comportant des avis plus ou moins crédibles.

Comme cet étudiant qui s’autoproclame gourou d’une discipline, plagiant et signant de son nom les cours de ses professeurs à la pointe de son stylet, caressant le doux rêve de faire fortune rapidement et sans effort.

Ou encore ces pseudo chauffeurs de salle qui se délectent de polémiques en tous genres usant et abusant de la provocation pour créer un buzz de manière « troll’ment » absurde.

C’est vrai, certains systèmes en place ne sont pas toujours efficaces et tous les experts ne sont pas omniscients.

Exprimer votre mécontentement fait-il progresser vos démarches de recherche d’emploi ? 

Je pourrai, moi aussi, vous conter quelques péripéties coquasses sur ce sujet. Comme vous, je suis un être humain qui peut sentir sa patience atteindre ses limites, et quelques rares fois, il m’arrive même de craquer. Bienvenue dans la vraie vie 😉

Effectivement, le débat pourrait être long et stérile, surtout si vous êtes à la recherche d’un emploi !

Passez votre chemin

Vous avez beaucoup mieux à faire

Cela fait plusieurs jours que vous traînez les pieds, ou pire que vous êtes anxieux à l’idée de devoir attendre encore une fois une éternité devant un guichet pour régler un problème administratif. Ce rendez-vous obligatoire vous pèse. Vous commencez à anticiper les problèmes comme à chaque fois… La pression monte, votre frustration aussi, avant même de vous déplacer. Vous râler pendant tout le trajet en imaginant le pire…

Seriez-vous entrain de généraliser par hasard ?

Et si pour une fois, une seule fois, il était possible que la situation soit différente… Seriez-vous prêt à tenter votre chance ?

Rappelez-vous. C’est un être humain qui va vous recevoir, et que ce dernier subit les absurdités administratives au quotidien, inutile d’en rajouter… De plus, il a si souvent à faire à des demandes agressives, qu’il sera peut-être ravi d’aider une personne sympathique. Passez donc vos nerfs sur quelqu’un d’autre, car à l’inverse, il me semble qu’il saura faire le nécessaire pour ralentir vos démarches.

Évitez de râler avant de dire bonjour 

Demandez-vous plutôt comment ces spécialistes pourraient faire progresser vos démarches.

Et si vous vous posiez la question de ce que vous attendiez précisément. En essayant de trouver la formulation la plus simple et la plus explicite possible, peut-être pourrez-vous être dirigé vers d’autres services plus en adéquation avec votre demande ?

Et si vous écoutiez attentivement la réponse, en demandant des précisions si nécessaire. Il est alors fort possible que vous ressortiez de cette entrevue avec beaucoup plus d’informations que vous n’en rêviez.

Arrêtez de vous plaindre et commencez à vous créer des opportunités

Chacune de vos rencontres est source d’information, de contact et peut-être même d’un job…

Je me souviens notamment de cette assistante de direction de 51 ans, qui venait de se faire brutalement licenciée, après avoir passé presque 18 ans dans la même structure. C’était, il y a presque 2 ans maintenant, à l’époque elle ne se trouvait plus aucune qualité, et se sentait totalement désemparée. Elle se trouvait trop vieille, trop déprimée, trop incompétente, trop tout…

Sa seule consolation ses 3 chats et ses 2 chiens. Elle était incollable sur la question animale, son visage s’illuminait à chaque fois que nous abordions ce sujet.

La route a été longue, et courageusement elle s’est reconstruite.

Comment a-t-elle trouver le job de ses rêves ?

Après avoir construit un nouveau projet professionnel. En partant de ses compétences et de sa passion pour les animaux (eh oui, même à plus de 50 ans on peut encore avoir des envies et être capable de trouver un emploi malgré ce que peuvent en dire les journaux). Après une courte formation, et un gros travail sur son offre de services, c’est son vétérinaire, qu’elle connaissait depuis plus 10 ans, qu’il embaucha à sa plus grande joie.

Les spécialistes de l’emploi ne servent à rien

Ça veut dire quoi rien pour vous ?

Qu’ en attendez-vous ?

Qu’il vous trouve un job ?

Ce n’est pas leur mission, ce n’est celle de personne !

Vous êtes le pilote responsable de votre carrière professionnelle

Trouver un emploi dépend aussi de vous

Personne d’autre que vous, n’ira à l’entretien de recrutement qui décidera de votre avenir professionnel, mais vous pouvez être aidé afin d’acquérir une méthode, une stratégie adaptée à votre profil et à votre projet.

Personne d’autre que vous, ne négociera les modalités de votre futur emploi, mais vous pouvez apprendre à utiliser les leviers les plus efficaces ou être informé des possibilités offertes en termes de droit ou du marché du travail.

Personne d’autres que vous, ne sera évalué par votre futur employeur, mais vous pouvez comprendre ce qui se cache derrière ses questions pour trouver les réponses les plus convaincantes…

Chaque rencontre est une nouvelle opportunité pour être informé, conseillé, orienté, mis en en relation avec les personnes clés pour votre projet professionnel.

Si vous vous sentez totalement autonome dans vos questionnements par rapport à l’emploi, si vous ne souhaitez pas étendre votre réseau, ne lisez pas la suite.

Pour les indécis, pour comprendre ce que peut vous apporter un « spécialiste de  l’emploi »,  je vous invite à vous poser quelques questions.

Etes-vous certain(e) de bien connaitre l’ensemble des indicateurs de votre tableau de bord professionnel ?

Connaissez-vous vos freins et votre éloignement par rapport au marché de l’emploi ?

Vous sentez-vous seul(e) ou totalement démuni(e) dans vos démarches ?

Est-ce bien l’emploi votre problématique dans l’immédiat ?

Connaissez-vous les structures qui peuvent vous accompagner gratuitement par rapport à vos problématiques personnelles ?

Connaissez-vous les aides au recrutement pour convaincre votre futur employeur d’accepter le salaire un peu élevé que vous souhaitez ?

Connaissez-vous les aides financières qui peuvent vous être octroyées en cas de déménagement…

Apprenez à écouter avant de demander

Gardez une attitude mesurée en toutes circonstances, car vous n’avez aucune idée du parcours de la personne qui est en face de vous, ni de sa capacité ou des moyens mis à sa disposition pour vous aider.

Soyez agressif et désagréable et vous aurez pour réponse à l’identique votre image qui se reflètera dans le miroir. Vous ressortirez de cet entretien avec encore plus de frustration et de colère, et plus important aucune réponse à vos questions.

Prenez le risque d’être respectueux et attentif et vous pourriez bien partir avec une qualité d’information que vous ne soupçonniez pas au départ.

A chaque fois que vous déplacez dans un cabinet RH, un organisme de formation ou toute autre structure en rapport avec l’emploi, comportez en professionnel, car vous serez observé en tant que tel et de votre attitude dépendra l’aide que vous recevrez.

Songez au temps perdu et aux frustrations grandissantes si vous ne sortez pas de ce types de croyances limitantes, car pendant que vous vous persuadez que le monde est nul, la vie injuste et que vous n’arriverez jamais à atteindre vos objectifs professionnels, d’autres vivent leurs rêves… Alors pourquoi pas vous ?


2 commentaires sur “Les spécialistes de l’emploi ne servent à rien…

  • Elodie L

    Bonjour et merci pour cet article qui remet les choses en perspective ! Justement depuis quelques jours j’avais un petit peu de mal face à ma recherche d’emploi et vos articles me remotive !

    Donc encore merci !

    • Sandrine Auteur du billet

      Bonjour Elodie,

      La recherche d’emploi est loin d’être un long fleuve tranquille… C’est un océan agité entre euphorie et calme plat où il est bon de faire de une pause de temps en temps pour se ressourcer. Ravie que vous trouviez ici quelques sources de motivation.

      Bienvenue à vous 🙂

Les commentaires sont fermés.