Pourquoi répondre à des offres d’emploi ?


Vous souhaitez quitter votre emploi ou vous en cherchez un ?

Et pour cela, vous répondez à des offres d’emploi sans succès ?

Outre le fait que votre projet professionnel n’est peut-être pas assez abouti, ou trop éloigné du marché de l’emploi actuel, j’aimerai vous révéler un petit détail que peu de gens connaissent et qui pourrait bien faire toute la différence.

Vrai ou faux ?

Répondre à une offre d’emploi est la pire solution pour trouver un job.

Faux car…

Il n’existe aucune autre possibilité pour trouver un travail.

Vous n’avez que très peu de temps pour vos recherches d’emploi.

C’est facile et c’est la seule chose que vous connaissez…

Vous pensez maîtriser votre projet, votre CV, et enfin vous n’avez pas d’effort à faire pour réaliser une lettre de motivation, puisque votre voisin vous l’a affirmé, personne ne lit les lettres de motivation, alors inutile de vous fatiguer. Bref, un nombre de prétextes incalculable.

Il se peut aussi que vous vous soyez laissé convaincre par :

Les impressionnants résultats vantés par des sites d’offres d’emplois qui présentent un ratio élevé de postes pourvus grâce à leurs offres ?

Mais avez-vous une idée du nombre d’offres d’emploi pourvues sans annonce ?

Appréhender sa recherche d'emploi autrement

Changeons d’angle de vue

Je vous proposais de réfléchir quelques minutes et d’appréhender votre recherche d’emploi différemment. Essayons de comprendre comment les entreprises recrutent sans passer par la case « cabinets de recrutement ».

Tenez-vous prêt car je vous nomme officiellement patron d’une jolie petite entreprise qui croule sous les commandes de clients exigeants.

Et parce que vous êtes un patron chanceux, ce matin, votre directeur des achats vient vous voir car son assistante prolonge son arrêt maladie pour une durée de 2 mois ou peut-être un peu plus…

C’est à vous de prendre les décisions immédiates qui s’imposent pour pallier cette absence.

J’oubliais un léger détail, votre directeur commercial vient vous préciser, quelques minutes plus tard, que son équipe a décroché un fabuleux contrat et qu’il va falloir doubler la production, donc investir, pour faire face à cette commande urgente pendant plusieurs mois.

Et comme vous êtes un patron intelligent, votre première décision sera de faire confiance à votre équipe en leur proposant de se réunir en début d’après-midi, afin d’évaluer avec eux les différentes solutions possibles pour régler cet épineux problème.

Question et décision

Aussi en ce début d’après-midi, la réunion démarre entre vous, heureux propriétaire de cette entreprise prospère, Jean votre directeur des achats et Alexandre le directeur commercial, afin que vous trouviez ensemble une solution efficace et rapide, car il est urgent de remplacer la clé de voûte du service achat, votre fidèle collaboratrice Eva, qui restera indisponible jusqu’à une date inconnue.

Jean, votre directeur des achats, proposera de laisser quelques dossiers en suspens pour ne traiter que les urgences. Alexandre, votre directeur commercial fera de même provisoirement. Puis dans l’urgence, une autre partie du travail d’Eva sera attribué aux membres des différentes équipes, sachant que cette solution transitoire généra des heures supplémentaires à faire entrer dans le budget en plus des investissements dus à ce surcroît d’activité.

Pas de petite annonce dans les médias

Dans notre cas la solution doit se trouver dans l’urgence. Sachez tout de même, que dans la vraie vie avant d’augmenter sa masse salariale, une entreprise essaiera de tout faire pour absorber un surcroît d’activité, en essayant de trouver en priorité des solutions en interne, comme par exemple en simplifiant son organisation, en redistribuant les tâches ou en révisant ses techniques de productivité… avant même de chercher la moindre ressource externe.

Vous, patron vous devez prendre une décision rapide et recruter implique risques et délais, tout comme recourir à une offre d’emploi donc pas de petite annonce dans l’immédiat.

Les deux directeurs annoncent de concert que si la situation est acceptable de cette manière pour les prochains jours, avec la meilleure volonté du monde cela ne pourra pas durer, il faut donc trouver une autre solution à moyens termes.

Ils rappellent également qu’il y a 6 mois déjà, toute l’équipe de direction avait émis le souhait de ressources supplémentaires, car le service s’était énormément développé et qu’il fallait songer à un renfort pour Eva.

N’était-ce pas le meilleur moment pour y réfléchir ? Oui évidemment,  sauf que…  à force d’attendre le bon moment et de reporter la réponse à cette question, aujourd’hui c’est l’urgence qui prime.

Toujours pas d’offre d’emploi !

Un des directeurs proposera de demander aux équipes s’ils sont susceptibles de recommander une personne de leur entourage, puis de faire passer cette information à chaque fournisseur. Jean a justement une réunion avec les syndicats ce soir, il propose immédiatement de faire appel à ce réseau pendant la soirée.

Dans un second temps, si la direction ne trouve pas de solution en interne, elle fera appel à son réseau de connaissances.

La réunion se termine sur ces mots, si dans quelques jours, nous ne trouvons pas de solution, on se revoit mercredi pour évaluer d’autres solutions. On pourra toujours faire appel à une agence intérim , le temps d’étudier le besoin plus précisément si nécessaire.

Je vais m’arrêter là pour cette petite histoire, tout en vous précisant que je ne vous expose pas ici de vagues théories mais bien la réalité du monde de l’entreprise.

appréhender votre recherche d'emploi autrement

Cherchez l’erreur

Comparons une recherche d’emploi classique avec les méthodes habituelles employées par les chefs d’entreprises pour recruter.

Voici de quoi vous faire une idée des différentes étapes par ordre chronologique du processus de recrutement d’un employeur pour faire face à l’augmentation de la charge de travail. Les offres d’emploi arrivent en dernière position.

Alors si vous ne cherchez un nouvel emploi en répondant uniquement à des offres, rassurez-vous, vous faites partie de la grande majorité ;). Evidemment ne vous privez pas de cette opportunité, mais gagnez du temps en automatisant cette recherche et consacrez votre énergie à d’autres moyens.

Vous voulez bouger votre job ?

Alors réfléchissez à votre manière de procéder habituellement pour trouver le job dont vous rêvez et retenez que, plus l’offre est visible, plus la concurrence sera rude et plus le candidat potentiel devra rentrer précisément dans le cadre du besoin, c’est à dire avoir l’expérience, le diplôme… requis.

Si vous n’entrez pas dans les cases des offres, c’est sans doute qu’il vous faudra travailler un peu plus votre candidature ou votre projet professionnel et utiliser d’autres stratégies de recherche, il en existe bien évidemment pour tous les cas de figures, de plus rien ne vous empêche d’être créatif, allez voir ce tableau de CV créatifs par exemple.

 Plus d’information sur ce sujet en vous inscrivant à la lettre d’information d’un clic. C’est simple, confidentiel et gratuit.

* Champs requis



4 commentaires sur “Pourquoi répondre à des offres d’emploi ?

  • Sophie

    Hi,

    Ouh que je retrouve bien la patte de la pro ! Viens nous envoyer une bouffée d’oxygène dans notre belle contrée ensoleillée !!!

    • Sandrine Auteur du billet

      Merci pour le compliment.

      Mais quel bonheur de te lire, surtout que tu as des milliers de choses à me raconter :).
      Cette année je vais tout faire pour venir revoir ta jolie ville, si, si, le temps de préparer le matériel médical de survie… Sinon le manoir est toujours à ta disposition 😉
      Belle journée à toi
      A très vite
      Sandrine

Les commentaires sont fermés.