Un jeu de communication ludique, un slam en science et en exemple


Suite à l’article précédent : Science slam un exercice de communication professionnelle innovant, et dans la série vous avez tous des talents, voici un magnifique exemple d’un texte de slam scientifique crée par l’une des doctorantes présentes à l’événement Science Slam.

Emmanuelle Meffray a déclamé avec rythme et humour son texte (qui reste sa propriété donc protégé par copyright comme tous les billets de ce blog).

Personnellement, j’ai été conquise et vous ?

Quantique

Je suis une entité quantique
Vous savez, comme ces électrons microscopiques
Quand vous les regardez, ils sont déjà ailleurs
Si vous les mesurez, ils font un bras d’honneur

Je suis une entité quantique
A première vue, j’ai toutes les caractéristiques
D’un animal pluricellulaire
Ma pilosité et l’absence d’un épiderme à écaille jaune/vert
Font immanquablement penser à un mammifère
Mon cortex surdéveloppé et mon vieux téléphone portable
Indiquent un homo sapiens sapiens aux revenus minables

Néanmoins, je suis une entité quantique
Je me trouve simultanément dans plusieurs états critiques
Et contradictoire
Comme un électron, mes pensées sont transitoires
Je suis présente – absente – présente – absente – présente – absente

Si vous me regardez suffisamment longtemps
Il y a une probabilité non nulle pour qu’instantanément
Je me téléporte – délocalise – transloque – disloque
J’vous ai perdu
Si vous me regardez suffisamment longtemps
Il y a une probabilité non nulle pour que je vous colle mon poing dans les dents

Mon niveau d’énergie est aléatoire
Je ne suis aucune loi à part celle qui interdit de fumer dans les bars

Mon état est mathématiquement transmissible
Si nous synchronisons nos spins comme des pendules indistinguibles
Comme moi, tu deviens – présent – absent – présent – absent – présent – absent

Je suis une entité quantique
Mon cerveau est bourré d’impulsions électriques
Plongée dans un liquide amniotique
Je disjoncte
C’est pour ça que je préfère parcourir la ligne du temps dans le sens passé futur
Pour ne pas repasser par la procédure de ma naissance

Mon esprit est en expansion
Je parcours un univers à 26 dimensions immenses et vides
29 quand je suis sous acide

Mes niveaux d’énergies sont aléatoires
Perturbés par les influences extérieures
Je fais partie d’un tout plus complexe et pourtant plus difficile à percevoir
Électron, atome, molécule, cellule, organe, individu, famille, société
Dans cette société,
Je participe à la circulation des impulsions électriques et économique
Je génère de l’énergie de la chaleur,
Je suis individu, producteur, consommateur, consommateur, con – con – con – sommateur
Je suis fille, sœur, amie, compagne, je suis femme, je suis mère
Je suis une entité quantique
Je me trouve simultanément dans plusieurs états intermédiaires
Incompatibles et antithétiques

Enfermée dans une boîte à chaussures de type Ranger,
Je suis le matou de Schrödinger
A la fois morte et vivante
Je ronronne quand on me gratte le ventre
A la fois morte et vivante
J’alimente les migraines d’Einstein et de Bohr
Effet de bord, j’abhorre les théories qui tentent de quantifier ma présence – absence – présence – absence

Je suis une entité quantique
Je suis l’énergie électrostatique
L’énergie qui lie deux électrons,  atome, molécule, cellule, organe, individu, espèce, planète, galaxie

Je suis l’énergie qui me lie à vous
Qui lie ma voix aux vibrations de l’air, à vos tympans, à vos cerveaux
Je contrôle ma voix
Donc
Je contrôle les vibrations de l’air
Donc
Je contrôle ce qui se passe au niveau de vos tympans
Je contrôle ce qui se passe au niveau de vos cerveaux
Car je contrôle
Le son le son le son le son le son le son le son le son le son
Le silence

Quantique – Emmanuelle Meffray – 2013

 ***

Vous souhaitez en savoir plus 

Gardons le contact et profitez des bonus exclusifs réservés aux membres de ce blog, en vous inscrivant dès maintenant, c’est simple, confidentiel et gratuit.

Vérifiez votre boite mail après avoir cliqué sur « Je m’abonne », votre premier bonus vous attend.

 

* Champs requis