Manquez-vous de ressources pour changer de job ?


Malheureux au travail, chaque jour qui passe vous semble plus long que le précédent. Vous aimeriez bien en parler à quelqu’un en toute discrétion, mais en craignez les conséquences.

Alors vous cherchez des solutions, un nouvel emploi, et essayez toutes sortes de méthodes pour faire bouger les choses, sans grands succès pour le moment.

Vous multipliez les recherches, lisez tout ce qui vous tombe sous la main pour faire le meilleur CV du monde, la lettre de motivation la plus originale, et échouer après quelques heures sur les réseaux sociaux à gazouiller sur la météo ou à multiplier les points d’exclamation soulignant les décisions inappropriées des politiques.

Pourtant vous voulez vraiment changer les choses. Avoir plus, avoir moins, dans tous les cas avoir quelque chose de différent, mais vous ne savez ni quoi, ni comment faire ?

Plus de visibilité, plus d’énergie

Plus vous êtes sollicité, plus vous naviguez dans un épais brouillard avec la sensation de perdre le contrôle de la situation.

Les activités, les tâches se succèdent à une vitesse qui vous dépasse, et vous vous sentez souvent submergé par vos émotions. Malgré tous vos efforts pour répondre aux multiples demandes, vous finissez votre journée en ayant la terrible sensation de n’avoir rien fait.

Alors, vous remettez les échéances à plus tard, vous stockez mails et dossiers. E t à mesure que les piles s’entassent autour de vous, le stress vous gagne.

Timer

Chaque dimanche soir, vous appréhendez le lundi matin avec angoisse et la situation vous semble de plus en plus confuse. Malgré tout, vous continuez en espérant que cela change…

  • Qu’est-ce qui devrait changer ?
  • La situation économique ?
  • L’organisation de votre service ?  
  • Votre patron ?
  • Êtes-vous certain(e) que cela changera votre situation ? Combien de temps êtes-vous prêt(e) à attendre ?
  • Votre découragement ne nuit-il pas déjà à votre vie personnelle ?

Bien-sûr, quelques fois un regain d’énergie et de bonne volonté vous permettent de reprendre les choses en main.

Dans le meilleur des cas, vous avez déjà créé une alerte mail, pour recevoir l’offre du job de vos rêves. Seulement quand il s’agit de répondre à une offre d’emploi, c’est une autre histoire. Et c’est peut-être en essayant de faire entrer toutes vos compétences dans un cadre formaté pour un site d’emploi en ligne, que cette ultime étape aura raison de votre bonne volonté.

Vous vous  répéterez alors, encore une fois sans y croire

Ce n’est pas grave car dans un an je ne serai plus là…

Alors oui, cela fait longtemps que vous avez dans un coin de votre tête l’envie de trouver un nouvel emploi, d’obtenir une augmentation, de devenir manager ou même de vous installer à votre compte. Et malgré toutes les peurs bien naturelles qui entourent toute forme de changement, vous savez au fond de vous, qu’il ne viendra pas de l’extérieur.

Personne ne viendra vous chercher, c’est à vous d’initier la démarche.

Le trop appelle le trop

Plus vous stockez, plus vous devez vous occupez de votre stock, plus vous allonger votre liste, plus le stress prend le pas sur votre concentration et finissez exsangue, totalement démotivé.

Rassurez-vous, il y a de nombreuses solutions  simples à votre portée. Il existe pléthore d’outils pour optimiser votre organisation et votre rangement, des centaines de petites gélules de toutes les couleurs qui vous remettront en forme.

Mais ce n’est pas le plus important !

Des idées de changements vous en avez, mais vous n’y croyez pas vraiment simplement car vous pensez ne pas avoir les ressources suffisantes et vous perdez votre énergie à ressasser…

Vous n’avez pas le temps, pas d’argent, pas le bon diplôme ou les bonnes compétences, personne pour vous aider et puis surtout vous ne savez par où commencer.

C’est bien normal, et vous avez raison de ne pas faire n’importe quoi.

Ce n’est pas une tâche passionnante de répondre à des offres d’emploi et je vous l’ai déjà dit ce n’est pas toujours la meilleure solution. Ce n’est pas non plus très motivant d’essayer de se projeter dans un nouveau job que l’on ne choisira pas, faute de ne pas avoir réfléchi au préalable.

Préservez votre énergie

Arrêtez d’essayer de gérer votre temps, apprenez à gérer vos priorités.

Si vous ne savez pas choisir une direction, les « autres » (amis, familles, collègues, hiérarchie…) le feront à votre place en vous prodiguant toutes sortes de conseils, d’avis ou de recommandations. Comme ils sont nombreux et que chacun à ses propres objectifs, des méthodes de travail personnelles et des buts opposés, au bout d’un moment vous risquez de vous ne plus savoir où vous en êtes.

Si vous ne reprenez pas très vite la barre de votre navire pour choisir les vents favorables, vous n’arriverez pas à bon port, celui de votre choix. Vous continuerez à entendre dans votre tête le claquement métallique de la grand-voile virevoltant au gré de vents contraires. Et même si vous continuez à naviguer en vous aidant de moteurs poussés à plein régime, un jour ou l’autre vous manquerez de carburant.

N’attendez pas le bon moment, il n’arrivera pas.

La première chose à faire 

Stoppez les machines et jeter l’encre pour définir votre cap !

ANCRE PROJET

Décidez maintenant où et comment vous passerez les prochaines années

Commencez par le début, identifiez votre projet professionnel et définissez les objectifs associés avant de passer à l’action pour optimiser votre stratégie de recherche d’emploi et arrêter de recevoir des mails automatiques, bien polis qui vous remercient d’avoir fait acte de candidature (dans le meilleur des cas).

Faites une pause et un état des lieux de toutes vos ressources disponibles, c’est votre priorité surtout si vous n’avez pas le temps !

Regardez autour de vous, analysez les décisions qui vous ont menés à la situation présente et vous découvrirez des ressources précieuses, des trésors dont vous n’avez pas encore conscience.

Rangement bureau dossier travail

Libérez votre espace pour libérer votre esprit

Depuis le dernier billet réservé aux membres du blog, vous avez appris à générer de nombreuses idées pour définir votre projet professionnel, et vous avez dû vous rendre compte que de nombreuses envies connues et souvent oubliées refont très vite surface quand vous vous autorisez à utiliser la bonne partie de votre cerveau.

Dans le prochain bonus, vous allez découvrir comment affiner ces idées et/ou les confirmer. J’évoquerai l’impact de votre environnement sur vos petits neurones et votre énergie.

Vous apprendrez que non seulement il ne vous manque aucune ressources pour construire votre projet professionnel et faire avancer vos objectifs dans la bonne direction, mais au contraire que vous en avez beaucoup trop !

N’oubliez jamais que lorsque vous vous sentez perdu et que vous cherchez désespérément le moyen de trouver des solutions à vos problèmes professionnels, vous ne partez jamais de zéro et que vous n’êtes pas seul.

Vous avez beaucoup plus de ressources

que vous ne pouvez l’imaginer !

 

***

Ne ratez plus aucune information  et profitez des bonus gratuits réservés aux membres de ce blog en vous inscrivant d’un clic en toute confidentialité.

* Champs requis