Notre peur la plus profonde


Parce que tout changement professionnel est fait d’incroyables élans de motivation suivi de doutes terribles, j’aimerai partager ce texte célèbre avec vous.

Notre peur la plus profonde n’est pas que nous ne soyons pas à la hauteur,

Notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au-delà de toutes limites.

C’est notre propre lumière et non notre obscurité qui nous effraie le plus.

Nous nous posons la question… Qui suis-je, moi, pour être brillant, radieux, talentueux et merveilleux?

En fait, qui êtes-vous pour ne pas l’être ?

Vivre petit, ne rend pas service au monde.

Texte de Marianne Williamson, qui a pour légende d’avoir été lu par Nelson Mandela lors de son discours d’investiture, ce que celui-ci démentira  formellement.


Regard de predateur
La peur une émotion liée à notre instinct de survie

Pour les puristes l’extrait original,

Our deepest fear is not that we are inadequate.  Our deepest fear is that we are powerful beyond measure.  It is our light, not our darkness that most frightens us.  We ask ourselves, who am I to be brilliant, gorgeous, talented, and fabulous?  Actually, who are you not to be? You are a child of God.  You’re playing small does not serve the world. There is nothing enlightened about shrinking so that other people won’t feel insecure around you.  We are all meant to shine, as children do. We were born to make manifest the glory of God that is within us.  It’s not just in some of us; it’s in everyone. And as we let our own light shine, we unconsciously give other people permission to do the same. As we are liberated from our own fear, our presence automatically liberates others.

Marianne Williamson (cliquez sur l’image pour en savoir plus)

 Une autre source d’inspiration pour ne pas abandonner ses projets 

Un extrait du film « A la recherche du bonheur  d’après l’histoire vraie de Christopher Paul Gardner  qui a vécu avec son fils comme un sans abri avant de devenir entrepreneur, conférencier motivateur et philanthrope.