Impôts et emploi : vos droits 2011


En ce joli mois de mai alors que le printemps redonne toute sa vigueur à mère nature, il y a quelques obligations à ne pas oublier, comme la déclaration de vos revenus fiscaux annuels. Et parce que l’on me pose souvent la question en ce moment… Étrange…  Je vous propose un rapide tour d’horizon de vos droits 2011.

Ce serait dommage de passer à côté non ?

Prime à l’emploi :

Sous certaines conditions vous pouvez obtenir une prime à l’emploi d’un montant de 500€.  Sont concernés :

  • Les salariés privés involontairement de leurs emplois entre le 01/04/2009 et le 31/03/2010, inscrits ou non au pôle emploi,  justifiant d’une activité salariée d’un minimum de 305 heures et d’un maximum de 610 heures au cours des 28 mois (pour les moins de 50 ans) ou des 36 mois (pour les plus de 50 ans) précédents la rupture de contrat.
  • Peuvent être également concernés, les retraités (cumul emploi/retraite), artistes et techniciens du spectacle, bénéficiaires de l’ASS – ATA – AER- RSA

Prenez soin de vérifier les conditions d’attributions n’hésitez pas à vous faire aider si nécessaire.

Formations et frais de recherche d’emploi :

Vous avez la possibilité de bénéficier de certaines déductions fiscales, lorsque vous souscrivez à l’option de la déclaration des frais réels.

Attention cependant ne sont considérés comme entrant dans la catégorie « Frais de formation », uniquement les dépenses liées en vue d’acquérir un diplôme ou une qualification, ainsi que les dépenses qui permettent au salarié d’améliorer son employabilité (c’est à dire ses compétences ou connaissances liées à son emploi).

Dans ce cas précis, vous avez la possibilité de déclarer l’ensemble de vos frais de formation à la condition de pouvoir justifier de factures détaillées avec TVA.  Ainsi vous pourrez déclarer au titre de la formation professionnelle ou de vos recherches d’emploi : les frais de formation, hébergement, déplacements (tickets de parking, péages, carburant, matériel relatif à la formation crayons, cahiers, livres techniques etc…

Vous pouvez également, mais ça devient un peu plus compliqué, et c’est pour cela que je vous invite une nouvelle fois à vérifier les conditions exactes auprès des services fiscaux. Par exemple, amortir l’achat d’un nouvel ordinateur sur 3 ans à hauteur de 50% de sa valeur neuve.  Déduire certaines fournitures (électricité…) au prorata de l’espace de votre bureau alloué à votre emploi, formation, recherche d’emploi, etc...

Documentations et voyages d’études

Certains frais liés au perfectionnement professionnel sont également permis (justificatifs avec TVA et frais non remboursés par l’entreprise)

  • Livres et abonnements  à des publications professionnelles
  • Séjours à l’étranger, lorsque les déplacements sont imposés par l’employeur
Attention cependant vous ne pouvez  pas déduire les  frais :
  • D’achats et abonnements à des revues ou  journaux non spécifiquement professionnels
  • De recherches ou tests personnels (matériel…)

Testez la meilleure option :

Faites une simulation en ligne gratuite sur le site officiel du service public, cela vous permettra de vérifier rapidement la meilleure opportunité pour vous et votre famille.

Outre les justificatifs, le salarié doit pouvoir prouver le lien entre les frais engagés et son métier ou l’emploi recherché.

Vous n’avez pas de justificatifs ? Vous envisagez d’effectuer une formation en 2011 ?

Pensez à prévoir tout cela pour l’année prochaine et n’hésitez pas à partager vos idées sur ce vaste sujet 😉