Développez votre carrière professionnelle sans quitter votre entreprise (Partie 2/2)


Si vous faites partie de ceux qui tournent en rond avec la désagréable sensation de stagner. Cette impression pénible de faire du « sur place » pendant que d’autres moins brillants, moins travailleurs que vous sont promus, lisez ce qui va suivre.

Dans le billet précédent, j’ai abordé brièvement la mobilité externe, la plus connue, mais connaissez-vous les autres types de mobilités ?

Celles qui vous aideront à booster votre carrière professionnelle sans prendre le risque de quitter votre entreprise actuelle ?

Les enjeux de la mobilité professionnelle

Prenons l’exemple de l’industrie textile qui selon une étude aurait supprimé 60% de postes salariés en 20 ans (OPCALIA 2006)

20 ans, cette durée vous parait-elle longue ?

Posez-vous 30 secondes pour réfléchir, et demandez-vous quelle est la valeur de votre expertise métier sur l’échelle de ces 20 ans dernières années…

Declin marché emploi textile

Peut-on en déduire qu’il n’y a plus d’emploi dans le secteur textile ?

Bien sûr que non, cela veut dire que les besoins en matière d’emploi dans ce secteur d’activité ont radicalement changé.

En effet, si ce secteur était composé majoritairement d’ouvriers (60% en l’an 2000), 10 ans plus tard cette catégorie ne représentait plus que 46% des effectifs (Source OPCALIA 2012).

En creusant un peu, vous verrez que les 2 bassins d’emploi les plus significatifs dans ce domaine (en nombre de postes proposés) se situe dans la région Nord et dans la région Rhône Alpes. Vous comprendrez alors que soit vous êtes dans la bonne région, soit qu’il vous faudra songer à une mobilité géographique pour augmenter vos chances d’être recruter dans ce secteur d’activité.

Ces quelques indicateurs mis bout à bout vous donne une meilleure image de votre métier et de votre secteur d’activité, c’est aussi ce qui vous permettra d’évaluer la valeur de votre expertise.

Subir ou choisir ?

La mobilité professionnelle est le plus souvent subie par manque d’information et d’anticipation, il est temps pour vous d’apprendre à utiliser ce levier à bon escient.

La mondialisation, l’évolution des technologies, l’accès à l’information, l’évolution des outils de production et des modes de consommation, autant événements que vous ne pourrez pas freiner.

Vous avez besoin de valoriser vos compétences pour améliorer vos conditions de travail et l’entreprise a besoin d’individus compétents pour être pérenne. La mobilité professionnelle interne est le pivot pour faire le lien entre ces deux besoins.

Un pas de plus pour atteindre vos objectifs

En sociologie, les experts définissent un peu plus d’une dizaine de type de mobilités différentes, dépendante de l’âge, de la tribu, de la vie choisie et interdépendante du travail et de l’ensemble de vos différents domaines de vie, comme la famille, les relations, les finances…

Je ne vais pas vous faire un cours magistral, je vais juste partager avec vous le fruit de mon expérience personnelle et professionnelle. Nous verrons dans ce billet les véritables leviers indispensables à l’évolution de votre emploi, les plus intéressants et les plus simples à mettre en place pour vous permettre les meilleurs résultats.

booster de carrière professionnelle

4 axes de mobilités professionnelles

Vous trouverez ci-dessous quelques exemples d’objectifs professionnels qui pourront démontrer vos compétences et des objectifs personnels qui auront pour but de mettre l’accent sur des traits de personnalité recherchés par les entreprises.

Mobilité géographique

1.    Mobilité géographique

Vous avez peut-être entendu parler de mobilité géographique et avez peut-être signé une clause de mobilité professionnelle ?

Cette clause concerne votre lieu de travail et peut vous obliger à accepter un changement de lieu géographique à condition que vous en ayez été informé au moment de votre embauche et que cela soit justifié et stipulé sur votre contrat de travail ou dans votre convention collective.

Un salarié ne peut pas refuser sa mutation, sachant qu’en France et j’en finirai avec le droit du travail sur ce point, si l’établissement proposé se situe dans la même zone géographique que l’entreprise pour laquelle il a été embauché. Il s’agit d’une simple modification des conditions de travail. Le refus du salarié peut alors entraîner son licenciement pour cause réelle et sérieuse.

C’est notamment pour cette raison, que ce type de mobilité est souvent perçue de manière négative car imposée, alors que cela peut-être aussi un véritable accélérateur de carrière et même une manière de gérer les Ressources Humaines pour certaines entreprises.

Voyons maintenant les objectifs visés en fonction du type de mobilité interne réalisé.

Objectifs professionnels : développer une approche multiculturelle (région, pays, sites) et enrichir ses compétences techniques et relationnelles.

Objectifs personnels : démontrer des qualités comme la confiance en soi, la capacité à s’intégrer, son ouverture d’esprit.

Exemple de mobilité géographique interne réussie :

Julien a démarré par un poste d’adjoint au responsable qualité par voie d’apprentissage dans une entreprise de fabrication de pièces mécaniques où il acquis progressivement une expertise métier (plan de contrôles, audits internes, BPF…) sur une site français. Puis il s’est naturellement positionné sur différents projets transverses  (création de nouveaux produits) en commençant par des projets locaux, puis inter-sites (harmonisation de procédures). Aujourd’hui il travaille avec tous les services de l’entreprise et a été récemment promu à un poste de Responsable Qualité sur un site français qu’il ne connaissait pas.

Comment voit-il son avenir professionnel ?

Ce qu’il apprécie particulièrement dans son job, ce sont toutes ces différences culturelles, ces échanges d’idées qui lui permettent de développer une ouverture d’esprit propice au management de projets. Julien s’est découvert des capacités de négociation qu’ils souhaitent enrichir en travaillant avec ses confrères étrangers et prendre par la suite la responsabilité de plusieurs sites dans la même entreprise.

Vente réussie

2.    Mobilité professionnelle dite verticale 

Objectifs professionnels : développer des compétences managériales pour atteindre des postes de direction d’équipes ou de services.

Objectifs personnels : démontrer votre leadership, vos capacités à décliner une stratégie et à fédérer autour d’un projet par exemple.

Exemple de mobilité verticale réussie :

Nadia démarre sa carrière professionnelle comme chef de vente en industrie agro-alimentaire et souhaite évoluer rapidement vers un poste de directeur des ventes dans cette même entreprise.

Après avoir travaillé sur des projets transverses qui lui ont permis de conjuguer la dimension opérationnelle (techniques de vente) et structurelle (élaboration des moyens commerciaux), elle a également évolué dans des postes d’animatrice d’équipes pour atteindre la dimension managériale requise.

Il lui reste à acquérir une dimension plus stratégique et c’est ce qu’elle vient de négocier avec sa hiérarchie lors de son dernier entretien annuel d’évaluation. Elle se positionne sur une nouvelle mission qui lui permettra d’acquérir des compétences nécessaires pour atteindre un poste de Directeur des Ventes ou d’Enseignes.

Comment voit-elle son avenir professionnel ?

Nadia a construit son parcours pas à pas en étant capable de saisir chaque opportunité au sein de la même entreprise. Souhaitant allier son projet de vie et sa carrière professionnelle, le fait d’avoir un but lui a permis de gérer son impatience tout en progressant régulièrement vers son objectif.

Mobilité latérale

3.    Mobilité professionnelle latérale

Objectifs professionnels : démontrer la maîtrise de votre fonction en développant votre expertise dans un autre environnement.

Objectifs personnels : valoriser votre sens de l’observation et votre créativité en transposant vos savoirs d’une gamme de produits à l’autre, d’un secteur à l’autre.

Exemple de mobilité latérale interne réussie :

Hervé  a démarré sa carrière comme chef de secteur pour des produits pharmaceutiques, puis il a pris un poste équivalent avec un secteur beaucoup plus important qui fait partie d’une filiale de son entreprise qui s’occupe d’une gamme de produits phytosanitaires destinés aux éleveurs.

Comment voit-il son avenir professionnel ?

Ce premier changement lui a permis de développer une autre vision du marché cible de son entreprise, d’acquérir de nouvelles compétences en management de projets. Il a acquis également toutes les spécificités (législation) liées à ce secteur.

Hervé adore son métier, mais a tendance à s’ennuyer. Dans cette entreprise familiale, il a très vite compris que les promotions hiérarchiques sont difficilement accessibles. Cependant pour des raisons personnelles, il ne souhaite pas changer d’entreprise pour le moment.

Il a donc choisit de changer de gamme de produits pour se préparer à une évolution future qui pourrait se faire en dehors de cette entreprise. En plus d’acquérir des savoirs sur des fonctions supports complémentaires comme le marketing, il en profite pour consolider son expérience dans différents typologie de produits et augmente ainsi ses chances de trouver un nouvel emploi dans un plus grand nombre d’entreprises le cas échéant.

mobilité latérale

4.    Mobilité interne dite horizontale 

Objectif professionnel : développer votre polyvalence au sein de différents métiers.

Objectifs personnels : quelques exemples comme promouvoir votre capacité d’adaptation, développer une expertise technique sur des thématiques variées.

Exemple de mobilité horizontale réussie :

Ingénieur process, Gaëtan a démarré sa carrière professionnelle dans le service Recherche et Développement d’une PME spécialisée en conception de pièces mécaniques. Il intervient à toutes les phases des projets de cette entreprise : l’étude, la conception, la définition du cahier des charges, la négociation avec les fournisseurs, le suivi des réalisations et de la mise en service.

En acceptant un poste de responsable de fabrication (même niveau hiérarchique), il développe de nouvelles compétences en management d’équipes et resserre les liens avec le service Maintenance.

Comment voit-il son avenir professionnel ?

Ce qu’il préfère par-dessus tout dans son métier c’est la grande diversité des interlocuteurs avec lesquels il travaille. Il a su développer des capacités de communication, de coordination avec une volonté permanente de rechercher l’adhésion.

Il souhaite continuer à s’investir dans des métiers techniques et transverses pour acquérir la capacité à intégrer les problématiques de chaque corps de métiers et devenir un expert reconnu qui remportera d’autant plus facilement l’adhésion de ses pairs avant de se diriger vers un poste de direction.

Voici quelques exemples et quelques possibilités pour vous de booster votre carrière en interne, à vous de vous poser les bonnes questions maintenant.

A retenir pour bouger votre job

  • Tout changement se prépare longtemps à l’avance.
  • Prenez soin de définir votre  but et de réviser vos objectifs professionnels chaque année.
  • Soyez acteur de votre carrière professionnelle, anticiper les changements organisationnels, positionnez –vous en tant que force de proposition sur des sujets qui vous conviennent, si vous ne souhaitez pas les subir, année après année.
  • Soyez sincère avec vous-même et apprenez à connaître vos besoins. Certains types de mobilité professionnelle correspondent à un état d’esprit, à un style de vie et donc à des personnalités bien particulières.
  • Soyez réaliste avant de vous rendre compte du coût psychologique engendré par le changement et ses conséquences.
  • Ce type de levier est particulièrement intéressant à certains moments de votre vie professionnelle notamment au cours des périodes où les freins personnels (familiales, financiers…) seront les moins importants.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Gardons le contact et profitez des bonus exclusifs réservés aux membres de ce blog. Vous recevrez des informations complémentaires sur des sujets comme la gestion de votre carrière professionnelle, la construction d’un projet ou de vos objectifs, le recrutement…

Simplement en vous inscrivant dès maintenant, c’est simple, garanti sans spam, confidentiel et gratuit.

Vérifiez votre boite mail après avoir cliqué sur « Je m’abonne », votre premier bonus vous attend.

* Champs requis



2 commentaires sur “Développez votre carrière professionnelle sans quitter votre entreprise (Partie 2/2)

Les commentaires sont fermés.