Comment réussir votre projet professionnel avec une VAE 2/2


Dans le billet précédent, je vous expliquais les critères de réussite de votre VAE, voyons ici comment vous y prendre pour démarrer concrètement ce processus de Validation de vos Acquis par le biais de votre Expérience (VAE).

Je vous rappelle que la VAE peut être une solution pour vos projets professionnels, si vous avez besoin de :

Décrocher un diplôme

Vous pouvez mettre à jour vos compétences et valider :

  • Un diplôme d’État : baccalauréat professionnel, BTS, licence…
  • Un titre professionnel délivré par le ministère chargé de l’emploi ou des organismes reconnus (AFPA, CNAM, chambre  de commerce, UNAPL…)
  • Un certificat de qualification professionnelle (CQP) créé et délivré par  une branche professionnelle.

Obtenir une reconnaissance officielle

De nouvelles orientations politiques, déployées par certains organismes (OPCA, Fédérations professionnelles…) sont actuellement en charge de la promotion de ce type service auprès des entreprises. Sachez que des processus collectif ont déjà été testés par des entreprises comme la FNAC, qui ont mis en place ce dispositif pour des salariés volontaires. Si vous êtes en poste et que cela vous intéresse, renseignez-vous auprès de votre entreprise ce serait dommage de passer à côté de cette opportunité.

Cette reconnaissance peut vous permettre de :

  • Valoriser vos compétences
  • Etre reconnu dans vos fonctions ou métier
  • Gagner en confiance
  • Porter un regard neuf sur votre activité

Développer votre employabilité

Que vous soyez en poste ou en recherche d’emploi la VAE peut vous permettre :

  • Apporter la preuve de votre niveau de compétences professionnelles (techniques ou généralistes).
  • Argumenter vos demandes d’évolutions, tout en sachant que rien ne vous sera dû (contractuellement) quel que soit le dispositif ou la formation effectuée.
  • Atteindre le niveau minimum exigé pour une inscription à un concours

Pour vous entreprise la VAE entre dans la GPEC et peut vous permettre de :

  • Professionnaliser vos salariés, développer compétences et motivation
  • Répondre à certains appels d’offres…

 

Processus VAE

La VAE en pratique

Il existe des étapes à valider, des règles à respecter pour aller jusqu’au bout de ce parcours de VAE. Je vous propose ici de vous présenter les clés pour vous mener à la réussite.

Etape 1.  Construire votre projet professionnel

  • Définir votre but puis les moyens adéquats

Quand vous aurez validé le réalisme de votre projet professionnel, il sera temps de vérifier si la VAE est bien le meilleur moyen pour atteindre vos objectifs professionnels.

  • Informez-vous sur vos droits et devoirs

Votre projet n’est pas finalisé 

  • Demandeurs d’emplois : renseignez-vous auprès du Pôle Emploi dont vous dépendez ou du cabinet RH qui vous suit pour mettre en place un plan d’action adapté.
  • Salariés : comme pour tout autre dispositif, vos premières démarches peuvent se faire en toute discrétion ou directement auprès de votre employeur.
  • Vous pouvez tous vous renseigner auprès de ce que l’on appelle des Points Relais Conseils, dont il existe une liste par région qui rassemble les organismes agréés.

Votre projet professionnel est validé

  • Pour obtenir un diplôme de l’éducation nationale contacter l’organisme qui pilote la VAE et qui porte le joli nom de DAVA.

Dans les deux cas, on vous demandera certainement de participer à une première réunion d’information, ce qui vous permettra de poser toutes vos questions.

2.      Valider votre candidature de VAE

Je vous ai parlé précédemment du déroulement de la VAE en vous expliquant les critères de réussite de votre VAE qui commence par une validation administrative. Commencez par obtenir un dossier VAE auprès d’un organisme certificateur qui vous donnera ce que l’on appelle le premier livret.

Je vous invite ici à être le plus précis possible dans la description de vos expériences dès le départ et à n’omettre aucun justificatif pour faire aboutir au mieux votre demande et gagner du temps par la suite.

3.      Votre demande est recevable

Bravo vous avez réuni l’ensemble des critères qui vous permet de démarrer le processus de VAE. Cependant, j’attire votre attention sur un point important, ce n’est pas parce que votre demande est recevable que votre expérience est validée.

La VAE est un travail de fourmi, long et fastidieux qui vous apportera une parfaite connaissance de votre parcours, une capacité à parler de vous de manière convaincante car vous allez présenter vos activités selon une méthodologie bien précise en choisissant l’information la plus pertinente. Autant vous dire qu’après cela vous n’aurait plus aucun problème pour trouver les bons arguments lors d’une recherche d’emploi ou pour une promotion. Cependant la méthodologie peut paraître complexe, c’est pour cela que je vous conseille de vous faire accompagner.

Collectez dans un premier temps tous les documents liés à votre expérience et à votre projet professionnel que ce soit en entreprise, syndicale, bénévole, politique, associatif…

  • Vos fiches de postes, vos entretiens annuels, fiches d’objectifs…
  • Le contenu du diplôme visé, les ressources étudiées (livres, revues…)
  • Des offres d’emplois, des informations métiers, secteurs, fonctions cibles…
  • Les résultats de votre bilan de compétences, de vos activités.

ORATRICE

 4.      La validation de vos acquis devant le jury

Votre dossier va être étudié par un jury composé de professionnels, de formateurs qui connaissent bien le domaine et la certification envisagée. Cet entretien est destiné à expliquer et à compléter le contenu de votre dossier écrit afin de vérifier vos compétences et votre perception du métier ou diplôme visé.

Préparez-vous à parler de vous !

  • En anticipant les questions
  • En communiquant de manière synthétique en choisissant avec soin les éléments valorisant votre parcours professionnel.
  • En complétant votre dossier avec des anecdotes, des exemples variés
  • En exprimant votre motivation, votre vision personnelle des activités ou du métier pratiqué tout en faisant attention à ne pas être hors sujet.

Un regard extérieur et professionnel pourra vous aider lors de cette préparation.

 5.      La suite de votre projet VAE et son financement

 Votre employeur est intéressé par votre projet de VAE :

Il peut l’inscrire dans le budget de l’entreprise (plan de formation) ou dans un cadre individuel de votre droit à la formation.

Cette démarche VAE reste personnelle

En poste : vous pouvez bénéficier d’un congé VAE en demandant une autorisation d’absence (comme pour un bilan de compétences ou une formation selon certaines conditions) dans ce cas précis, pour une durée de 24H maximum avant d’adresser votre demande de prise en charge.

En recherche d’emploi : si vous êtes inscrit Pôle Emploi pourra vous renseigner sur les modalités de prise en charge.

Envie de bouger votre job ?

Gardez le contact et profitez de bonus exclusifs réservés aux membres de ce blog. Vous recevrez des informations complémentaires sur d’autres sujets comme la gestion de votre carrière professionnelle, la construction de votre projet professionnel, la formation…

Comment faire ?

Simplement en vous inscrivant dès maintenant, c’est facile, rapide, sans aucun spam, confidentiel et gratuit.

Vérifiez votre boite mail après avoir cliqué sur « Je m’abonne », votre premier bonus vous attend.

* Champs requis



3 commentaires sur “Comment réussir votre projet professionnel avec une VAE 2/2

Les commentaires sont fermés.