6 étapes pour réussir votre projet professionnel


Vous souhaitez changer d’emploi, vous reconvertir dans un autre métier et peut-être même envisager la création de votre activité, voici quelques conseils pour vous aider à mettre en place votre projet professionnel.

Depuis quelques années, j’accompagne des cadres, des dirigeants et des créateurs d’entreprises, du projet individuel à la mise ne place d’une politique RH dans les organisations, ce qui me permet d’avoir une vision à 360° d’un projet professionnel. Je vous propose une synthèse de ce que j’ai appris en partant d’un constat, la démarche de tout projet professionnel qu’il soit salarié ou indépendant respectera la même méthode et la même chronologie pour aboutir au succès.

La création d’entreprise peut s’envisager de 2 manières, il s’agira soit de créer son propre emploi en commercialisant une expertise, par exemple, soit de créer une activité avec un processus de croissance qui nécessitera  la mise en place d’une organisation plus complexe et la gestion des équipes associées.

Même si à mon sens le dirigeant salarié à un profil d’entrepreneur, il sera différent de celui d’un chef d’entreprise. Cependant, je vous propose de simplifier mon propos en faisant un parallèle entre la gestion d’un projet de création ou de reprise d’entreprise et la gestion d’une reconversion professionnelle. Dans les 2 cas votre projet sera de changer de métier(s).

6 étapes clés pour réussir votre projet

L’idée

Comme pour la création ou la reprise d’entreprise, il vous faudra trouver une idée pour orienter votre nouveau projet professionnel. Vous avez envie de vous lancer dans une nouvelle aventure professionnelle sans trop savoir quoi faire. Il est plus que temps de vous mettre en veille pour connaître les tendances de votre marché ou secteur d’activité, ainsi que votre degré d’employabilité.

3 attitudes à développer pour vous aider à définir votre projet, soyez :

  • Curieux : multipliez vos sources d’informations, observez et gardez un esprit ouvert pour les échanges, ouvrez-vous à d’autres secteurs d’activité, à d’autres types de produits et à la concurrence. Gardez un œil sur l’activité économique national et régional, participez à un ensemble d’évènements pour apprendre et comprendre votre environnement. Vous verrez alors comme les idées vont rapidement se multiplier.
  • Critique : apprenez à évaluer les failles des «organisations, produits, systèmes, services», pour en déceler les opportunités. Si vous souhaitez plus de détails ou quelques idées sur des méthodes éprouvées d’évaluation, visitez le blog de Pascal, un spécialiste de l’audit « Amélioration continue »
  • Créatif : profitez de tout ce qui vous agace dès à présent en vous appuyant sur votre expertise pour détecter une réelle valeur ajoutée dans votre métier, dans votre secteur d’activité et ainsi vous différencier de vos concurrents.

Si vous vous sentez un peu perdu et que cette envie de changement reste très présente, faites-vous aider, commencez par faire le bilan des années écoulées.

A l’image des bilans de compétences pour les salariés, il existe aussi des bilans créateurs, si cela vous intéresse renseignez-vous auprès de votre pôle emploi, auprès des «Maisons de la création», auprès de cabinets RH. Si vous avez un projet de création/reprise d’entreprise allez visiter le site de l’APCEparticipez  au salon des créateurs qui a lieu en général en novembre.

Le projet

Si votre désir est de changer d’emploi voire de métier, vous vous engagez sur une voie qui prendra du temps et laissera peu de place au hasard. Pour être efficace, évaluez vos motivations et vos contraintes, et surtout ne restez pas seul dans votre démarche.

Les motivations : avoir envie de changement peut être un indicateur fort dans de nombreuses situations très différentes, qui n’ont peut-être rien à voir avec votre emploi. Ne passez pas à côté de cette étape, il est important de confronter au plus tôt vos attentes aux perspectives des changements désirés. Avoir une idée  précise de vos facteurs de motivation vous permettra de balayer vos doutes en cas de difficulté.

Les contraintes : familiale, financière, physique… sont aussi des éléments à prendre en compte. Quelles sont les limites que vous vous fixez ? En avez-vous les moyens ? Avez-vous le soutien de votre conjoint ? Combien de temps pouvez-vous allouer à votre projet ? Vous aurez besoin de partage et de soutien au cours de cette période, trouver rapidement des compromis vous aidera à progresser.

Le marché

J’ai déjà abordé ce point dans plusieurs billets de ce blog, votre idée peut être passionnante, motivante, exceptionnelle, il n’en demeurera pas moins que vous devrez la confronter au besoin des recruteurs (ou des consommateurs) pour réduire les risques d’échecs. A l’image de la création/reprise d’entreprise, vous aurez besoin d’évaluer votre marché. Ne vous lancez pas dans une formation au hasard.

Cette étape fondamentale vous permettra de :

  • Vérifier les tendances, les acteurs, les opportunités de votre future réussite
  • Collecter suffisamment d’informations pour vous permettre de faire des hypothèses de chiffre d’affaires ou de besoin en compétence pour vos futurs « clients » (consommateurs/recruteurs)
  • Déterminer une stratégie adéquate pour atteindre vos objectifs
  • Fixer avec réalisme votre « prix » qui peut être très différent de votre investissement
  • Evaluer votre besoin en formation, en communication, en ressources diverses
  • Apporter des éléments concrets pour établir votre budget prévisionnel…

Les ressources

Après ces 3 premières étapes, vous aurez évalué un ensemble de besoins que vous allez pouvoir valider en fonction de vos ressources.

Quelques questions à vous poser :

  • De quelles ressources avez-vous besoin pour démarrer votre projet ?
  • Qui est concerné ? Est-ce que votre projet vous permettra un niveau de vie acceptable pour toute la famille ?
  • Quelles sont les étapes et la stratégie la plus adaptée pour réussir ?
  • Quels indicateurs vous permettront de savoir si vous êtes sur la bonne voie ?
  • Comment allez-vous vous organiser ?
  • Quelles sont les aides existantes à votre disposition ?
  • Quelles seront les formalités à envisager ?

La communication

Comment faire savoir vos souhaits de changement sans perdre en crédibilité, sans perdre la confiance de vos partenaires ?  Que vous souhaitiez changer de postes, de métier ou vous installez à votre compte, vous aurez besoin de références pour vos futurs clients ou recruteurs.
Je vous encourage vivement à soigner tout particulièrement cette étape, dès le démarrage de votre projet professionnel.

Tenez vous prêt à communiquer avec des interlocuteurs très différents lors de ces étapes :

  • Veille : pour collecter de l’information
  • Orientation : pour découvrir des pistes intéressantes sur votre marché
  • Évaluation : votre personnalité, vos aptitudes, vos atouts et vos besoins
  • Ressources disponibles et requises
  • Validation : êtes –vous prêt ? Avez-vous évaluez les enjeux de l’ensemble des acteurs présents ?
  • Définir votre offre de service : la dernière étape sera de construire un argumentaire percutant pour convaincre que vous êtes le professionnel indispensable à vos futurs clients/recruteurs
  • Négocier votre prix d’entrée
  • Mettre en avant vos qualités et vos résultats au sein des équipes avec diplomatie
  • Intégrer : en apprenant à questionner progresser au sein de votre nouvel environnement
Ces différentes rencontres vont vous permettre de vous créer un réseau indispensable au succès de votre projet, et vous rendre crédible auprès de votre communauté avec laquelle, vous devrez une fois encore développer une stratégie adaptée. Autant de sujets passionnants que j’aurai plaisir à traiter.

 

Vous y êtes enfin, vous allez enfin pouvoir démarrer votre nouvelle activité ! Il vous reste maintenant à négocier la délicate étape de la période d’essai, cette période où vous ne pouvez plus reculer.

Les premiers mois d’activité

Durant ces premiers mois vous allez découvrir votre nouvel environnement et faire vos preuves en mesurant votre efficacité, vous aurez besoin de :

  • Prendre vos marques : en faisant le deuil de votre emploi passé, et en vous créant de nouvelles habitudes,
  • Vous intégrer : en faisant vos preuves. Vous allez peut-être avoir la sensation de recommencer à zéro alors que vous étiez un professionnel reconnu dans votre ancienne entreprise
  • Vous adapter en vous ajustant à vos collègues, aux règles et habitudes de l’entreprise
  • Prendre du recul en vous organisant malgré la somme d’informations conséquentes à assimiler
  • Trouver le juste équilibre entre votre vie professionnelle et personnelle
C’est ici que s’achève cet article en espérant avoir pu vous donner une vision globale d’un projet professionnel et des astuces pour mettre toutes les chances de votre côté. N’hésitez pas à me poser vos questions, je serai ravie d’y répondre 🙂

Ne laissez personne vous priver de vos rêves !

Pensez comme si vous étiez encore un enfant, lorsque tout était possible !

Souvenez-vous…

Petit garçon, vous n’aviez qu’à mettre votre couverture sur les épaules pour devenir superman !

Petite fille, un simple balai suffisait à vous donner des pouvoirs magiques !

Il suffisait de grimper sur un arbre pour voir les choses différemment 🙂

Il suffisait alors juste d’y croire pour réussir…

 

.

Belle semaine à vous 🙂


5 commentaires sur “6 étapes pour réussir votre projet professionnel

  • Isabelle

    Bonjour Sandrine,
    J’aime bien ton approche « entreprenariale » dans la démarche conduisant à réussir son projet professionnel.
    Le désir d’épanouissement est parait-t-il la première motivation à la création d’entreprise. A ce propos je vous invite à lire les résultats de l’enquête menée par l’IFOP sur l’envie d’entreprendre des français : http://www.ifop.com/?option=com_publication&type=poll&id=1688

    Construire de cette manière sa réflexion pour son devenir professionnel même s’il doit se concrètiser dans une activité salariée; c’est déjà une belle avancée pour chacun vers plus d’autonomie dans la conduite de son parcours professionnel, et donc vers le bonheur, non?
    Bon! On est vendredi…
    Bon week-end à toutes et tous
    Isabelle

    • Sandrine Auteur du billet

      Bonjour Isabelle,

      Ravie de te revoir parmi nous 😉

      Il est vrai que j’aime cette approche qui m’est très personnelle. Travaillant à la fois avec des entrepreneurs et des salariés, je vois rapidement les passerelles projets existantes entre ces 2 « mondes », je mesure également ce qui les sépare lors de la prise de fonction 😉 Dans les 2 cas, je suis ravie de découvrir et d’accompagner chaque projet d’une nouvelle vie professionnelle sans doute parce que pour moi cela fait aussi partie de l’épanouissement personnel.

      Merci pour ton article qui me parait très intéressant, je vais le lire avec attention.

      A très vite
      Sandrine 🙂

  • Trader Cfd

    Le plus dur est de rester actif même quand le projet ne fonctionne pas, cela peut démarrer dun coup…

    • Sandrine Auteur du billet

      Bonjour Benoit,

      Bienvenue sur ce blog et merci pour ta participation.

      Tu as raison quelques fois le temps peut paraître bien long dans un projet, c’est une remarque qui revient souvent dans mon métier. Amplifiée par une communication de masse qui vend de la réussite gratuite, facile et sans effort… Après avoir lu ta page « A propos », je vois que tu as toi-même vécu plusieurs étapes avant de maîtriser l’art du trading 😉

      As-tu une astuce à partager pour rester actif et motivé tout au long de tes projets ?

      Au plaisir de te lire
      Sandrine

Les commentaires sont fermés.