5 erreurs à bannir si vous utilisez les réseaux sociaux professionnels


Les réseaux sociaux professionnels

Tout le monde en parle et pourtant êtes-vous certain de savoir quoi y faire… Quelques fois certains s’y trouvent par curiosité ou pour avoir fait plaisir à leurs amis ou collègues de travail.

Je vous propose de reprendre tout cela en main et de réfléchir à l’utilité de ces réseaux pour votre carrière professionnelle. Et avant de saboter votre e-réputation, c’est à dire une image de vos compétences et de votre carrière professionnelle, j’aimerai vous alerter et vous aider à bannir 5 erreurs majeures fréquentes avant de vous inscrire.

Rappelez-vous les réseaux sociaux virtuels ce n’est pas :

CV unique à disposition !

Ce n’est pas parce que vous êtes disponible et inscrit sur un réseau social virtuel que les recruteurs vont vous trouver et vous contacter.

.

Ce n’est pas non plus cela…

Je vais tout savoir sur tout le monde…

Avant d’enquêter, il va falloir comprendre le fonctionnement spécifique du réseau choisi, valoriser votre parcours au travers d’une communication adaptée. Enfin, utilisez les outils adéquat pour mener à bien vos objectifs professionnels.

Etre présent sur les réseaux sociaux professionnels, c’est avant tout un état d’esprit de partage et une volonté de synergie.

Évitez de vous positionnez pas comme « un candidat ou un demandeur d’emploi » mais comme un professionnel. En partageant votre expertise, vous aurez plus de chance de vous faire connaître et peut-être même repéré par un recruteur.

N’oubliez jamais le point de vue de l’entreprise

Les réseaux sociaux existent depuis toujours, puisque nous Humains, nous sommes des êtres sociables depuis quelques millions d’années déjà… et trouver un emploi avec l’aide de son réseau social s’appelait déjà « piston ou cooptation » pour devenir aujourd’hui du « networking »… la langue française étant actuellement en déperdition 🙁

Les réseaux sociaux peuvent être des outils puissants, nous verrons ici les erreurs à éviter, puis dans un prochain article je vous exposerai quelques astuces simples et pragmatiques pour les optimiser dans un cadre professionnel.

Attention

Les 5 erreurs à bannir absolument sur les réseaux

.

Erreur N°1. Errer sans but

Avant de poursuivre, si vous ne l’avez pas déjà fait, il vous faudra réfléchir sur l’intérêt pour vous d’utilisez les réseaux sociaux virtuels, de définir votre objectif et une communication ciblée.

Ne vous inscrivez pas avant de déterminer un but et des objectifs professionnels précis.

Erreur N°2.  Attendre sans rien proposer

Si vous ne faites rien, il ne se passera rien ou presque…

Combien de fois avez-vous entendu : « ça marche pas, personne ne m’invite, je ne comprends pas pourquoi ». En fait, si vous restez garder le sac à main de votre amie sur les genoux au fond de la salle, il y a fort à parier que vous ratiez la prochaine danse 😉

Laisser un profil à incomplet ou à l’abandon et vous véhiculerez un message du type «chepa ou Cénul» pour les quelques millions de personnes qui l’utilisent ce type d’outil depuis de nombreuses années. Je vous laisse en tirer les conclusions qui s’imposent pour votre image professionnelle ou pour l’intérêt que l’on peut porter à votre profil.

Pensez à mettre à jour ou à supprimer un profil incomplet, inutilisé ou en doublon.

Erreur N°3.  Attendre d’avoir besoin de votre réseau

Un réseau professionnel se construit sur le long terme, il vous faudra semer quelques graines avant de récolter des opportunités et comme vous le savez, il n’y a rien de mécanique dans les relations humaines. D’où l’importance de mettre en valeur votre expertise et de proposer votre contribution à la communauté sélectionnée. La construction d’un réseau se fait dans un état d’esprit de partage gagnant-gagnant, avant de demander quoi que ce soit, réfléchissez bien à ce que vous avez à offrir et proposez-le.

Le caractère d’urgence que vous risquez de transmettre avec des demandes directes sera mal perçu et incompris, personne ne vous doit rien, même pas vos amis !

En communication ce n’est pas votre intention qui compte, mais la perception de celui qui lira vos demandes.

Erreur N°4.  Vous disperser

Évitez de multiplier les descriptions et les différents réseaux, vous ne pouvez pas être sur tous les fronts à la fois. Une fois inscrit, vous allez devoir animer votre profil et cela prend du temps et demande un apprentissage, chaque réseau ayant ses spécificités.

Vous pouvez en choisir plusieurs à condition de planifier leurs suivis et d’en traiter au moins un régulièrement. Ayez une communication cohérente avec votre objectif initial et avec votre positionnement professionnel.

Choisissez le réseau social qui conviendra à votre personnalité et à votre choix de carrière professionnelle, il peut être virtuel ou réel. Prenez plaisir à échanger et vous verrez combien cela peut être ressourçant et bénéfique à votre progression professionnelle.

Renseignez-vous avant de rejoindre un réseau, testez-le suffisamment longtemps et surtout n’oubliez pas de supprimer votre profil si celui-ci ne vous convient pas.

Pour aider à améliorer votre e-réputation, vous pouvez alors utiliser plusieurs types de réseaux :

  • Vertical ou thématique : les fédérations professionnelles, les experts de votre domaine…
  • Transverse : vos clients, vos amis, toutes les secteurs complémentaires ou non à votre activité, ceux qui vous apporteront l’ouverture nécessaire pour développer votre créativité sans vous éloigner de votre objectif
  • Tribu : ceux que vous connaissez personnellement et localement avec lesquels vous pourrez créer des synergies et mutualiser vos compétences en réel.

Respectez les règles de bienséance en virtuel comme en réel. Ce n’est pas parce que vous avez échangé de manière conviviale que votre interlocuteur est devenue votre ami et qu’il vous donne la permission de lui vendre un service ou un produit en direct ou de le tutoyer lors d’un entretien.

Erreur N°5.  Faire un copie/coller de votre CV

Votre CV se place en ligne sur un « Job Board »spécialisé ou générique, il n’y a aucun intérêt à refaire la même chose sur les réseaux sociaux, en faisant cette erreur fréquente, vous démontrez que vous n’avez pas compris l’utilisation de ces réseaux. Vous avez de multiples possibilités pour valoriser vos compétences : mettre des liens avec votre CV bien sûr oui votre blog. Vous avez aussi la possibilité de joindre des documents, des diaporama, des photos, des publications… c’est un excellent moyen de démontrer votre expertise, de vous faire connaître et reconnaître.

Soignez votre descriptif pour faire émerger une cohérence évidente entre vos réussites et vos projets professionnels futurs. Exprimez concrètement la raison de votre présence sur les réseaux et vos attentes de manière professionnelle et rassurante.

 


4 commentaires sur “5 erreurs à bannir si vous utilisez les réseaux sociaux professionnels

  • Isabelle la sourcière

    Merci Sandrine! Intéressant.
    Avec les évolutions technologiques je trouve l’utilisation des sites de réseautage plus facile et pertinente (exemple Viadeo pour entrer en contact, dans le cadre des recrutements). Mais le chemin me semble long pour en connaître tous les méandres.
    Aussi ai-je cherché une formation en perfectionnement internet et réseaux sociaux, animée par un beau formateur en chair et en os (pour l’option). J’ai cherché, sans vraiment de résultat. Quelqu’un aurait-il une adresse dans la région?
    Bonne journée;

    • Sandrine Auteur du billet

      Coucou Isabelle,
      Un sujet sur les astuces à connaitre pour optimiser l’utilisation des réseaux profs comme viadéo et bien d’autres encore est en préparation, je rajoute la recherche d’un BEAU formateur sur la région nantaise en plus, une cht’ite formatrice souriante et super dynamique ne ferait-elle pas l’affaire ? 😉
      Belle journée à toi

  • roger

    Selon moi, les deux erreurs les plus dangeureuses avec les réseaux :
    – Se disperser et se laisser envahir par la masse gigantissime d’informations disponible sur le web et les réseaux.
    – Ne pas être constant.
    Bonne journée, merci pour l’article.

    • Sandrine Auteur du billet

      Bonjour Roger,

      Tu as raison et tu prends de l’avance sur l’article suivant … quelle belle transition, merci 🙂
      Bonne journée à toi

Les commentaires sont fermés.