5 astuces et 5 sites pour des présentations professionnelles efficaces


Qui n’a jamais subi une présentation professionnelle interminable ?

Etre spectateur d’un défilé ininterrompu de textes et d’images est souvent aussi pénible que d’en être le concepteur.

Que de travail et de frustrations pour trouver :

  • le fond et le support adéquat
  • les images pertinentes
  • un enchaînement idéal
  • la bonne posture pour ne pas lire ou répéter ce qui est écrit…

Peu de personnes peuvent se targuer d’être un professionnel du graphisme et de la communication, deux types de communications professionnelles différentes. Dans le cas présent, je vais évoquer la partie écrite de votre présentation pour mettre en valeur votre discours.

La communication orale et écrite sont deux compétences qui n’utilisent pas tout à fait les mêmes leviers pour susciter l’intérêt de votre auditoire.

Faites-vous ces erreurs de débutant ?

Outre le fait de vous exprimer en public, créer une présentation professionnelle peut être vécu comme une véritable épreuve repoussée le plus tardivement possible.

Cette première erreur, aura pour conséquence des présentations monotones, pris par le temps vous ne communiquerez pas votre enthousiasme et vos résultats, à l’inverse vous transmettrez votre manque de réflexion et votre stress. Un oral se prépare avec soin et cela prend du temps.

Les accessoires cachent le message

Pris dans le jeu de la création ou de l’expertise vous vous réalisez pourriez avoir tendance à :

  • surcharger de textes, de puces, de graphiques et de chiffres,
  • créer des pages trop nombreuses (mon pire souvenir : 258 pages dans une langue étrangère qui a mieux ?)
  • utiliser des transitions différentes entre chaque page
  • choisir des polices trop petites, des couleurs et images inappropriées
  • oublier la page vierge pour laisser un espace d’apprentissage et les questions
  • utiliser une charte graphique d’entreprise surchargée
  • choisir un fond inadapté (trop claire, trop foncé, trop coloré…)

Le contenant avant le contenu

Ne commencez pas à choisir le modèle de votre présentation avant de réfléchir à votre sujet. Lorsque vous créez une présentation en partant du support et non du message principal à transmettre, vous vous efforcez de faire entrer un cube dans un cylindre, vous allez forcément laisser y laisser des marques visibles, à moins que ce dernier ne cède pas sous la pression.

Profitez de l’expérience… des autres

Avant de vous donner quelques astuces pour rendre vos présentations remarquables, j’aimerai vous soumettre un moyen de ne pas perdre votre temps en profitant de vos expériences pour vous former, avec toute l’humilité qu’impose l’exercice.

Lorsque vous assistez à des présentations qui ne vous conviennent pas, je vous invite en fin de journée à prendre quelques minutes pour lister (par écrit) tout ce qui vous a gêné dans la présentation de votre collègue et qui vous permettra de vous améliorer.

Le lendemain, faites une petite enquête rapide pour savoir ce que les autres membres de l’assemblée ont retenu et apprécié de la formation, réunion…

Gardez les éléments factuels et utiles, ne perdez pas de temps avec les opinions subjectives n’ayant rien à voir avec la présentation en elle-même.

5 astuces pour des

présentations mémorables

Femme herbe création

1.  Respirez, prenez l’air !

Pour réfléchir, générer des idées ou dressez un plan, changez d’environnement.

Abandonnez votre ordinateur et ressourcez-vous. Les grandes idées ne peuvent s’exprimer que dans un endroit propice, à vous de définir l’environnement sensoriel idéal : lieu, moment, sons, couleurs, paysage… Chacun a le sien, rappelez-vous où et comment étiez-vous le plus créatif.

Il y a grande différence entre la collecte d’information et la conception, ne mélangez pas ces deux étapes qui seront traitées différemment par votre cerveau.

Si vous restez fixé à votre siège, les yeux rivés à votre ordinateur, vous ferez une copie de quelque chose qui vous éloignera de votre identité et du message que vous souhaitez faire passer. Rappelez-vous ce n’est pas le cube qui doit entrer dans le cylindre…

N’attendez pas la dernière minute pour commencer votre projet, une idée, un écrit doit mûrir. Commencez par construire la structure de base et jetez vos premières idées sur le papier, vous peaufinerez votre message plus tard.

Créer écrire présentater

2.  Créez le concept en premier

Dressez un plan simple :

  • en listant toutes vos idées, faites des schémas.
  • en résumant tout cela en 3 idées majeures à retenir. Vous en avez 40, inutile d’essayer de toutes les évoquer toutes, personne ne les retiendra lors de votre présentation, par contre elles seront très utiles pour le jeu de questions réponses qui devraient suivre.
  • en listant l’ensemble des éléments techniques, méthodologie  ou résultats qui viendront confirmer et illustrer vos 3 idées, voire ouvrir votre sujet à d’autres champs exploratoires en fin de présentation.
  • en identifiant des exemples simplifiés qui viendront éclairés et traduire vos affirmations techniques, sous forme d’analogies, de métaphores, de citations, images… Bannissez votre jargon technique.
  • en trouvant le fil conducteur qui donnera du sens à votre sujet et en facilitera la mémorisation.

3. Structurez pour captiver

La structure est dans votre tête, ne construisez pas votre présentation pour être lue, mais pour être racontée. Prenez soin de choisir un début, un milieu et une fin à votre histoire.

La première impression pour capter l’attention c’est votre annonce de départ, votre présentation personnelle éventuellement et le lien avec votre sujet.

Commencez par une introduction marquante : un titre, une question, 3 mots, une image, un son qui va interpeller et donner l’envie d’en savoir plus.

Raconter lire présenter projet

4.  Piquez la curiosité avec originalité

Faites appel à tous les sens de vos auditeurs (de manière équilibrée), créez du lien avec votre public en favorisant les interactions et en  suscitant curiosité et intérêt.

Sortez du contexte habituel, emmenez vos spectateurs vers une de vos passions, un fait d’actualité, un sport que vous pratiquez pour illustrer de manière ludique et créative vos résultats tout en veillant à être cohérent tout au long de votre présentation.

N’ayez pas peur de partager votre vision, vos convictions, votre personnalité, n’ayez plus peur des questions, préparez-vous.

5.  Simplifiez et continuez à simplifier

trousse, gomme, simplifier, communication, professionnelle

La mémoire et l’attention sont particulièrement volatiles, allez au plus simple, soyez concis et précis. Pour cela faites-vous relire par un pair et par un néophyte qui vous feront des retours différents mais essentiels dans les deux cas.

Trompez votre cerveau qui, à force de lecture et de relecture, s’est habitué à vos écrits et fera abstraction de vos erreurs.

Partez à la chasse à la boulette en modifiant votre support avant de relire : impression papier, modifiez couleur, taille, typographie…, car plus vous travaillez votre texte, plus votre cerveau le mémorise et plus vous ferez abstraction de vos erreurs malgré vous (mots absent ou en double, orthographe…).

Des outils pour bouger votre job

Vous pouvez remplacer PowerPoint par :

  1. Apple store pour Ipad : Prezi
  2. Partage de présentations pour tous les navigateurs internet : slide.es
  3. Pour créer des présentations et les partager de n’importe où : Bunker.me
  4. Téléchargez vos contenus sous différentes formes vidéos, liens… Empressr
  5. Gratuit, un excellent outil de présentation multimédia Vca

En bonus : des modèles originaux pour vos présentations Powerpoint

Plus d’information sur la communication et l’emploi

Gardons le contact et profitez des bonus exclusifs réservés aux membres de ce blog, en vous inscrivant dès maintenant, c’est simple, confidentiel et gratuit.

Vérifiez votre boite mail après avoir cliqué sur « Je m’abonne », votre premier bonus vous attend.

* Champs requis